Révolution en péril !!!

Débat Social,national,Approches,Points de Vues,Courants....
tenebrio
Messages : 3
Inscription : dim. janv. 16, 2011 2:25 pm

Révolution en péril !!!

Message par tenebrio »

Révolution en péril



C'est une nouvelle confiscation de la révolution d'un peuple avec - c'est risible !!! - la conversion des apparatchiks du RCD (ils ont, pourtant, lapé la mauvaise soupe de Ben Ali en silence pendant des années sans trouver rien à redire !!!) qui se sont, après avoir, dans l'urgence, retournés leur veste, réincarnés - Ô miracle - en démocrates convaincus et qui se disent prêts (mais si, cette fois : ils le jurent !!!) à servir ce bon peuple en mettant en avant l'idée salvatrice du gouvernement d'union nationale et cela au nom de l'intérêt supérieur de la Tunisie !!!


Je suis consterné que le peuple se laisse déposséder, à nouveau, par ces anciens usuriers du système Ben Ali et consorts qui, décidemment, mangent à tous les râteliers pour se maintenir dans la caste des privilégiés alors qu'ils n'ont plus ni crédibilité ni légitimité et que leur triste savoir-faire a déjà, malheureusement, fait ses sinistres preuves : debout, marchez, enfants de la Patrie et reprenez cette liberté chérie avant que ces imposteurs ne vous la confisquent à nouveau !!! Non, il n'y a rien de réjouissant dans ce triste spectacle de relifting démocratique pour ces corrompus en cols blancs qui se passent, de nouveau, les plats : c'est immonde !!! Ces derniers semblent oublier que cet enivrant jasmin de liberté n'est dû qu'au seul Chef étoilé qui a régalé et fait frémir, dans le monde entier, les papilles des amateurs de vraie démocratie : LE PEUPLE TUNISIEN ET LUI SEUL !!!


Et, aujourd'hui, cette cohorte de faux dévots de la démocratie osent faire acte de candidature pour le trône vide !!! Et parmi cette kyrielle d'escrocs sans dignité ni vergogne, nous retrouvons ces anciens faux opposants, aujourd'hui amnésiques et qui, pourtant, il y a peu, étaient volontaires - et oui déjà : des âmes de bonne volonté depuis toujours sans doute !!! - pour être triés sur le volet, afin - contre des os à ronger - de singer un simulacre de pluralité à travers une constellation de partis d'opposition montés de toutes pièces pour servir d'Hercules de foire, aboyant aux ordres et participant, ainsi, avec zèle et sans remords aucun, à la dictature du silence assassin !!! Réveillez-vous : les anciens cerbères ne sont pas des agneaux !!! En fait, la formule « on prend les mêmes et on recommence » est de circonstance et la situation est donc gravissime !!!


Enfin, le RCD et tous les autres partis qui n’ont pas été interdits doivent être dissous et la vie politique doit faire place à la société civile et en premier lieu à la Loi Républicaine qui doit retrouver sa vraie place : libre et indépendante comme sa justice avec égalité pour tous devant la Loi. La justice doit, pour l’exemple, se mettre au service de cette reconstruction et doit juger les criminels qui, de près ou de loin, ont bénéficié du système corrompu des Ben Ali et sans écarter personne afin de permettre à la Tunisie et à son peuple de solder définitivement le passé. Cette chasse aux sorcières est nécessaire pour purger le système Ben Ali de toutes ses immondices pour tirer un trait définitif sur une forme de pouvoir d’un autre temps et qui ne doit plus jamais reprendre place en Tunisie. En effet, la Tunisie devenue un symbole et un phare d’espoirs pour tant d’autres peuples oppressés, doit continuer à montrer l’exemple et démontrer ainsi que la vraie démocratie doit s’imposer à tous et qu’à ce titre, chacun a des droits et des devoirs et que nul n’est au-dessus des lois !!!

Le scandale de ce gouvernement soi-disant d’union nationale autrement dit assurant la représentation de toutes les sensibilités est d’avoir fait la place belle aux anciens du Régime déchu puisqu’ils occupent tous les postes régaliens alors que les trois politiques issus de l’opposition sont cantonnés à des postes de faire-valoir. Ainsi les ex du RCD continuent à mener le bal en travestissant et usurpant la déferlante authentique insufflé par le peuple et sur laquelle ces collabos de la voyoucratie surfent en se mettant à la table du pouvoir en habits d’Apôtres de la démocratie et en multipliant les actes de foi en ce sens pour essayer de représenter cette alternative véritable à plus de deux décades de dictature. Ne vous fourvoyez pas et repoussez les offres de service de ces imposteurs qui avancent masqués et sont en train de commettre un vrai crime de lèse-liberté et, pour ainsi dire, le hold-up parfait !!!
kilani_se
Messages : 166
Inscription : mer. mars 03, 2010 9:05 am

Re: Révolution en péril !!!

Message par kilani_se »

Bonjour tenebrio,
Une révolution en péril ne peut être qu'un soubresaut.
Nous avons un long chemin à parcourir, mais le combat pour la démocratie est quotidien, et demande une mobilisation et une vigilance de la part de tous.
Regardez par exemple La France et sa grandeur historique, qui est entrain de tomber sous la coupe de la sécurisation à outrance, au point d'oublier les principes mêmes de toute démocratie.
La Tunisie au jour d'aujourd'hui, est encore loin du modèle social de La France ou des pays développés, mais la lutte de leur peuple oblige tous les jours leurs gouvernement à aller vers l'excellence et le partage, malgré eux.
Nous avons des acquis et nous avons acquis d'autres privilèges indéniables, mais notre rôle aujourd'hui, à part de vivoter, c'est de servir notre peuple et de ne pas laisser une puissance autre que populaire nous imposer ses points de vues.
Le premier acquis et le plus important, est la formation de trois nouvelles commissions dont:
- la Commission supérieure de réforme politique, présidée par M. Yadh Ben Achour;
- la Commission nationale d'établissement des faits sur les affaires de malversation et de corruption, présidée par M. Abdelfatah Amor;
- la commission nationale d'établissement des faits sur les abus durant la dernière période, présidée par M. Taoufik Bouderbala.
Ces 3 commissions sont complètements indépendantes du gouvernements et des partis.
La parole revient en premier et en dernier ressort au seul peuple tunisien, et pour les pays limitrophes et arabes, nous avons aussi la lourde tâche aujourd'hui de réussir notre révolution jusqu'au bout.
Répondre